Créer ses propres couleurs

carte de couleurs disponibles pour le béton ciré

Il y a des facteurs comme la préparation des supports d'application, la qualité des pigments, le matériau avec lequel il sera mélangé (dans ce cas le béton ciré) et la finition du revêtement (cire, laque, polyuréthane, époxy ou méthacrylate...) qui jouent dans l'obtention de la couleur recherchée. Obtenir une couleur n'est donc pas une science exacte.

Proposition de méthode

Evidemment, des connaissances sur la composition de celle-ci nous aideront à trouver ce que l'on cherche. Aussi ce qui nous aidera beaucoup dans le travail c'est une bonne préparation des supports et l'utilisation d'outils spécifiques.
Pour travailler dans de bonnes conditions et oublier les coûts, il est préférable d'économiser nos matières premières. On pourra ainsi réaliser un maximum d'essais au moindre coût. On réalisera nos tests sur des petites surfaces.
Il faut considérer les pigments comme un colorant très concentré qui doit être mesuré avec précision pour obtenir la nuance souhaitée. On remarque vite que la quantité de pigments utilisée par rapport au béton ciré est infime. Nous aurons donc besoin d'une bascule de précision capable de donner le poids au centigramme près.
Il y a des marques de pigments avec une bonne variété de couleurs pour commencer à travailler. Cependant on se sent vite à l'aise pour combiner les pigments et obtenir de nouvelles couleurs.