Encore du carrelage

le carrelage : une valeur sûre - exemple de sol

Malgré les nombreux revêtements de sol remis aux goût du jour, tous plus élégants les uns que les autres et aux qualités irremaplaçables des uns et des autres, rien ne permet aujourd'hui, de dire que notre bon vieux carrelage sera remplacé de façon définitive par un béton ciré, un linoléum ou encore un autre revêtement révolutionnaire.

En effet, le carrelage a su passer les siècles en s'adaptant aux nouvelles techniques de construction et aux nouvelles tendances de la mode dans l'univers de la décoration et de l'architecture d'intérieur et ressembler à toute sorte de revêtement comme le marbre, l'acier inoxidable, le parquet en bois ou encore le béton ciré, les galets en pierre ou la roche volcanique.

carrelage rustique dans patio ouvert sur jardin Ce revêtement oriental est apparu au XIIIé siècle. Il est arrivé en Europe, probablement par les portes de l'Espagne pendant la longue cohabitation avec les arabes et a su conquérir tous les foyers en Europe et dans le monde.

Et ce n'est pas seulement pour sa capacité à s'adapter aux nouvelles tendances que le carrelage plu, c'est souvent, aussi, une question de prix mais aussi une question de résistance à l'usure et aux impacts, car là ou un nouveau revêtement, au prix le plus fort s'écaillera, le carrelage, s'il est abîmé, sera à peine rayé.

concept de carrelage - Débris de pierre plate gris foncé sur sable blanc avec fleurs de couleurs vives En effet, l'utilisation des nouveaux revêtements, comme le béton ciré, prend tout son sens lorsque l'on est prêt à le poser soi-même, ou bien quand on a les moyens de faire appel à un bon artisan et on peut aussi prévoir un budget d'entretien en cas de détérioration.

Aussi, il existe aussi des amoureux de notre bon vieux revêtement de sol qui ont une âme de bricoleur mais envient la facilité de pose du béton ciré. Pour ceux-là, il existe le carrelage qui se clipe : Quand je vous disait qu'il s'est toujours adapté...